Notre mission

Qu’est-ce qu’une chambre consulaire ?


Les Chambres de commerce, d'industrie et de services, d’agriculture ou de métiers sont des organismes chargés de représenter les intérêts des entreprises commerciales et industrielles, agricoles ou artisanales d'une zone géographique et de leur apporter appui et assistance.


Histoire et fonctionnement


La plus ancienne au monde a été créée en France en 1599 à Marseille. Il s'agissait alors d'un simple bureau de commerce composé de quatre consuls désignés au sein de la municipalité. C'est pourquoi une chambre de commerce, d’artisanat ou d’agriculture est parfois dénommée « chambre consulaire » et le bâtiment où elle se trouve « hôtel consulaire ».


Les chambres consulaires ont à leur tête une assemblée élue parmi les représentants bénévoles des entreprises de leur circonscription. Cette assemblée désigne en son sein un président et un bureau (composé notamment de vice-présidents - un par catégorie et d’un trésorier). Les services de la chambre consulaire sont placés sous l'autorité d'un directeur général nommé par le président.


Leurs recettes proviennent d'une taxe fiscale ou parafiscale, de leurs activités industrielles, commerciales et d'enseignement, et éventuellement de subventions.


Il existe dans de nombreux pays des organismes ayant des dénominations ou des missions similaires. Dans certains cas ce sont, comme en France, des organismes publics. Ce sont également, majoritairement dans les pays de droit anglo-saxon, des associations de droit privé. Dans ce dernier cas, l'adhésion est volontaire et non obligatoire, et leurs recettes proviennent des cotisations. Leur intervention, notamment comme opérateur au service de toutes les entreprises, est souvent moins marquée.


Principales missions des chambres consulaires


  • Représenter les intérêts des entreprises auprès des pouvoirs publics.

  • Accompagner les entreprises à chaque étape de leur développement, qu’il s’agisse de la création d’une entreprise, de sa reprise, sa transmission, son développement à l’international, etc.

  • Former les collaborateurs et futurs dirigeants dont les entreprises ont besoin.

  • Développer et gérer des établissements d'intérêt général (foires, salons, congrès, ports, aéroports, entrepôts…) au service des entreprises, de leur territoire et de l'attractivité de leur ressort géographique.
Précédent | Accueil | Présentation CPCCAF | Histoire | Valeurs