Auto. script execution

Lettre d'information du programme Procom (Madagascar)



A PROPOS DU PROGRAMME PROCOM



L'Union européenne renforce son appui au secteur privé malgache pour améliorer la compétitivité et l'ouverture au commerce régional et international, afin de contribuer à la relance économique, à la création d'emplois et à la réduction de la pauvreté. 

Le programme d'Appui à l'Emploi et à l'Intégration Régionale (PROCOM), destiné à soutenir le Secteur Privé malgache, est financé par l'Union européenne, à hauteur de 8 millions d'€ sur une période de 5 ans. 

PROCOM, qui a débuté le 3 novembre 2014, est executé par AECOM International Development Europe, en association avec PROMAN (Luxembourg). 
PROCOM est mis en oeuvre par la Fédération des Chambres de Commerce et d'Industrie de Madagascar (FCCIM), appuyée par une Unité de Coordination du Programme (UCP) 

La FCCIM est une structure d'appui au développement et à la promotion du secteur privé local. Elle anime et appuie un réseau de 24 Chambres de Commerce et d'Industrie (CCI) à Madagascar. 

Résumé du bulletin d’information 



Bonjour à tous. Avec la cérémonie de clôture de PROCOM et l'excellente performance du Barea, ce dernier mois fut chargé en émotions pour Madagascar. Nous tenons donc à partager toutes ces bonnes nouvelles avec vous.

Tout d’abord, nous faisons un zoom sur la formation appuyée par PROCOM aux membres de l’Association Clair de Lune Madagascar.

Étant donné que le 1er juillet a été célébrée la Journée du Canada, nous avons décidé d’aborder les relations entre la Grande île et Le Grand Nord Blanc. Pour cela, nous nous sommes entretenus avec la Chambre de Commerce et de Coopération Canada Madagascar (CANCHAM).

Pour notre success story, nous faisons un point sur la cérémonie de clôture de PROCOM qui s’est tenue le 4 juillet dernier à Antananarivo. La cérémonie a été l’opportunité de partager les fructueux résultats de notre Programme. 

Après le succès de notre sélection, qui nous a laissé tous fiers, dans les nouvelles du secteur privé, nous voudrions vous parler de l’effet Barea ; et voir comment les entreprises malgaches peuvent profiter d’une visibilité accrue. 

Nous reviendrons à la fin du mois d’août avec une nouvelle approche de la newsletter ! En attendant, nous vous souhaitons d’excellentes vacances à ceux qui en prennent !

Formation aux membres de l’Association Clair de Lune Madagascar



Du 23 au 26 avril, les membres de l’Association Clair de Lune Madagascar ont, sur financement de PROCOM, bénéficié d’une formation ayant eu pour thème « La stratégie de gestion et de développement d’Entreprise (Micro, petites et moyennes Entreprises) ». 
 
20 jeunes entrepreneurs, startuppers, œuvrant dans divers domaines allant de l’événementiel, de la maintenance, en passant par le transport…, ont ainsi pu mieux affûter leurs connaissances dans la gestion efficace de l’entrepreneuriat dont la formation a été assurée par Kentia Formation.
 
Des certificats de fin de formation ont été décernés aux participants et les supports de cours leur ont été partagés sur clé USB offert à titre gratuit.
 
Ci-après quelques témoignages recueillis après la formation :
 
« Avant, j’avais une petite société d’installation et de maintenance, mais c’était viré à l’échec après quelques mois de démarrage pour manque de communication et d’un business plan adapté. La formation m’a appris de toujours continuer et de revoir le plan stratégique, de ne pas bachoter la gestion financière, ainsi que le marketing et la communication, de se focaliser dans mon ambition entrepreneuriale pour réussir…et là, je vais mettre en pratique les connaissances que j’ai acquis durant ces 4 jours et recréer mon propre entreprise » : Narindra Zohary
 

« Je suis entrepreneur depuis 10 ans dans le domaine de transport, Je n’avais jamais pensé à développer mon business, parce je pense qu’il n’y a plus rien à améliorer. Je nourris ma famille et je me lève le matin et je travaille dans mon entreprise, rentre le soir avec ce que j’ai gagné. Je n’ai jamais connu l’importance de la stratégie de gestion et de développement d’entreprise dans l’entrepreneuriat dans mon parcours d’étude et professionnel. A travers la formation, j’ai compris ce qu’apporte la stratégie de gestion et de développement d’entreprise dans mon business, de ne pas s’arrêter là où je suis mais de continuer à améliorer mon entreprise sur différents axes. Merci mille fois à PROCOM d’avoir appuyé cette initiative. » :Andry Soloarivelo
 

« Je suis entrepreneur depuis 12 ans dans le domaine organisation et événementiel. Je souhaitais profondément développer mon entreprise mais je ne savais pas comment et par où commencer, face aux concurrents qui inondent le marché. Grace à PROCOM et Kentia, j’ai pu enfin acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour pouvoir développer mon entreprise et minimiser la probabilité de mon échec entrepreneurial dans le futur » : Haingo Rajaonah

Entretien avec la Chambre de Commerce et de Coopération Canada-Madagascar (CanCham)



CanCham : La relation Canada - Madagascar est ancrée dans un engagement commun à l’égard de la francophonie. Depuis 2000, le Canada a contribué plus de 317 millions de dollars en aide internationale par le biais de nos partenaires multilatéraux. La coopération universitaire avec l’université de Québec à Trois Rivières s’élève à 7,5 millions de dollars. Madagascar bénéficie d’importants investissements canadiens dans le secteur d'exploitation minière, un nouvel investissement majeur de 2,6 milliards de dollars a été annoncé en février 2019. Le Canada et Madagascar ont signé un accord fiscal sur la double imposition, qui permettra de réduire les barrières fiscales en commerce bilatéral. Le Canada est parmi les grands donateurs de Madagascar dans la lutte contre la tuberculose, le sida, le paludisme, GAVI, l'Alliance du Vaccin, ainsi que le mécanisme de financement Mondial en soutien à « chaque femme, chaque Enfant » de la Banque Mondiale. Et pour finir, Le Canada vient d'octroyer 26 millions de dollars à Madagascar dans la lutte contre la violence basée sur le genre.

Sur le plan commercial, le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et Madagascar en 2017 a totalisé 115,5 millions de dollars. Le Canada a exporté pour 16,1 millions de dollars vers Madagascar et a importé pour 99,4 millions de dollars de ce pays. Ceci reste assez modeste mais il y de fortes possibilités de croissance. Les relations entre le Canada et Madagascar sont donc au beau fixe et ne font que s’intensifier dans tous les domaines.

PROCOM : Pourriez-vous nous parler un peu de la Chambre de Commerce et de Coopération Canada-Madagascar. Quelle est sa mission ?

CanCham : La Chambre de Commerce et de Coopération Canada-Madagascar a été créée en Mars 2016. La CanCham a pour vocation de développer les échanges commerciaux, culturels et de coopération entre Madagascar et le Canada dans l’intérêt des deux pays.
La chambre se veut être une organisation dynamique et influente, engagée dans le développement de Madagascar et particulièrement dédiée à :

  • renforcer les relations commerciales et l’amitié entre le Canada et Madagascar
  • développer et promouvoir les mesures favorisant le développement économique, social et humain durables de Madagascar et qui s’appuient sur toutes relations avec le Canada.
  • entretenir et promouvoir les meilleures pratiques commerciales et la bonne gouvernance ;
  • représenter toutes les entreprises membres de la Chambre auprès des pouvoirs publics, en traduisant leurs besoins et exprimant leurs positions et intérêts
  • soutenir l’extension du milieu d’affaires à Madagascar via une ouverture large sur le Canada 
  • promouvoir et provoquer tout type d’échange dont culturels, et toutes formes de coopération entre Madagascar et le Canada, et ce dans l’intérêt des deux pays
  • être le point focal pour établir des contacts d’affaires et des occasions de réseautage, de service en tant que défenseur influent auprès des gouvernements.
Pour ce faire, la CanCham mène plusieurs activités tout au long de l’année, telles que :
  • des missions économiques et commerciales au Canada
  • des ateliers sur comment faire des affaires avec des entreprises canadiennes
  • des formations ouvertes aux membres et non-membres.

PROCOM : Quelles sont les principales difficultés rencontrées par les entreprises malgaches pour investir sur le marché canadien ? Dans quelle mesure la première mission commerciale de la CanCham appuyée par PROCOM, a permis de surmonter ces difficultés ?
 
CanCham : Les principales informations et données revêtant une importance stratégique ne sont pas disponibles pour les entreprises malgaches qui cherchent à étendre leurs activités vers le Canada. La connaissance du marché était donc très limitée.
 
Pour y remédier, la CanCham a effectué une étude de marché du Canada pour Madagascar, qui était la première phase du projet de CanCham avec PROCOM. Dix secteurs porteurs et opportunités d’affaires au Canada ont été identifiés dont 5 secteurs ont été sélectionnés et classés comme étant les secteurs les plus porteurs au Canada. Ceux-ci sont : l’artisanat ou les articles faits mains, le textile incluant les vêtements et accessoires, les aliments secs incluant les épices, le cacao et ses dérivés, les huiles essentielles et les produits de la mer. La deuxième phase du projet de la CanCham fut la Mission Économique et Commerciale au Canada que la CanCham a organisée du 24 avril au 03 mai 2019.

Les participants à cette mission ont pu voir sur place les caractéristiques du marché canadien. Ces entreprises malgaches ont également pu démontrer leurs intérêts à répondre aux besoins et à proposer des offres adéquates aux besoins des prospects canadiens. Aux termes de la mission, des relations d’affaires ont été nouées entre des entreprises canadiennes et malgaches.
 
PROCOM :  Quelles seront les futures actions envisagées par CanCham pour développer les relations d’affaires entre les entreprises malgaches et le Canada ?
 
CanCham : La CanCham projette d’organiser des missions monos sectorielles pour l’année 2020. Ces secteurs ont été sélectionnés car ils ont été identifiés parmi les 5 secteurs les plus porteurs au Canada suite à l’étude de marché effectué par la CanCham dans le cadre du projet appuyé par PROCOM.
 
La première mission se tiendra en avril 2020, pour le secteur de l’agroalimentaire, afin de participer au Salon International de l’Alimentation ou SIAL qui se tiendra à Montréal, Canada. Le bilan a été positif pour les participants du SIAL 2019 car l’événement est de grande envergure et permet des échanges de qualité avec des visiteurs professionnels du monde entier.

La deuxième mission pour l’année 2020 sera dédiée au secteur de l’artisanat. Le format de la mission n’a pas encore été défini.

Cérémonie de clôture de PROCOM



Après cinq années de travail avec le secteur privé malgache, PROCOM touche à sa fin. Afin de partager ses résultats, une cérémonie de clôture du programme s’est tenue le 4 juillet dernier à l’Hôtel Colbert à Antananarivo avec près de 65 participants invités y compris le Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (MICA), représenté par M. le Secrétaire Général Fabrice Raharijaona, M. l’Ambassadeur de l’UE, SEM Di Girolami, Mme Noro Andriamamonjiarison, Présidente de la CCI d’Antananarivo, 40 représentants des OI et autres acteurs clés du secteur privé malgache.

La cérémonie a été l’opportunité de partager les résultats positifs accomplis. Le parcours a été long et fructueux. Doté d’un budget de 8 millions d’euros, durant ces cinq ans d’actions, plus de 80 activités ont été développées, touchant divers secteurs, de l’agriculture aux nouvelles technologies, en passant par le tourisme, l’agroalimentaire et l’énergie, entre autres, couvrant une grande partie de l’Île. 43 Organisations Intermédiaires (OI) ont été appuyées, beaucoup d’entre elles ayant pu partager leurs expériences pendant la Cérémonie. À titre d’exemple, c’est à travers l’augmentation des relations commerciales entre le Canada et Madagascar, l’obtention de matériel nécessaire pour améliorer la qualité de l’artisanat, la transformation du haricot en farine nutritionnelle pour lutter contre la malnutrition des enfants, les formations de jeunes femmes entrepreuneures en business plans, ou encore le développement d’un label « made in Madagascar » afin de garantir les standards éthiques et de qualité en promouvant également la consommation locale, que l’impact après ces cinq années a pu être reconnu.

Bien évidemment, la journée a également servi pour partager les leçons tirées et recommandations car elles sont fondamentales à prendre en compte pour de futurs programmes financé par l’Union européenne pour le secteur privé et il est essentiel de capitaliser les acquis.

Pour Luis Esteire, Coordonnateur du programme PROCOM, l’emploi décent est la meilleure façon de sortir de la pauvreté et qu’il ne peut y avoir de développement sans secteur privé. Fabrice Raharijaona, Secrétaire Général du MICA estime que c’est le début de nouveaux enjeux et défis pour la pérennisation du secteur privé ainsi que la croissance et l’émergence de Madagascar.

L’UCP a remercié toutes les parties prenantes dans le cadre du programme PROCOM pendant les cinq années. Sans leur confiance, on n’aurait pas pu aboutir à un chemin aussi positif.

Et vu que PROCOM va se terminer le 19 août 2019, nous avons produit une vidéo afin de présenter l’ensemble des activités de PROCOM et son bilan durant ces cinq dernières années. Celle-ci est disponible ici.


PROCOM
Luis Esteire :  Coordonnateur du programme
Michael F. Langstaff : Conseiller principal
Heritiana Rakotonandrasana : Chargé de finances et contrats

Tél : (+261) 20 22 532 94
Email : info-procom@procom.mg
Web : www.procom.mg
Facebook : UCPPROCOM
Youtube : PROCOM MADAGASCAR
Adresse : Lot II M 35 YK, Résidence “Orchidées Blanches”, Androhibe, Antananarivo Madagascar. 



0
1 / 157

Aucun commentaire
chooser_blocks
Chargement...
Do4Change by Gabriel RABHI (c) 2015-2017